Plus de 160 soutiens pour le maintien de l’ouverture de Radio-Fidelite

A ce jour, l’appel a recueilli 160 signatures de soutien et plus de 40 personnes ont envoyé des lettres à l’Évêque avec copie au directeur de Radio-Fidélité (la radio chrétienne d Loire-Atlantique). Des lettres personnalisées, toutes aussi remarquables les unes que les autres, rappelant la volonté d’ouverture d’une Église en dialogue qui « se fait conversation » avec le monde d’aujourd’hui. Antony Torzec a été très touché de cette forte mobilisation venue d’horizons divers.
Deux actions sont en cours :
Une rencontre avec les responsables de Radio-Fidélité en janvier (la date n’est pas encore définie).
Une demande de rencontre avec l’Évêque, le plus tôt possible.

Nous vous tiendrons informés de ces rencontres, bien évidemment.
Merci de continuer à relayer cet appel.
Bien fraternellement dans la joie de Noël avec celui qui ouvre ses bras au monde.

les soutiens sont à envoyer à fidelitealouverture@laposte.net

Menace sur l’information locale à Radio Fidélité

Nous apprenons que le rédacteur en chef (Antony Torzec) de Radio Fidélité, la radio chrétienne de Loire-Atlantique, a eu un hier matin lundi 19 décembre un entretien préalable à un licenciement économique, au motif que le Conseil administration ne souhaiterait plus d’information locale sur la radio ! Radio-Fidélité a régulièrement relayé les événements locaux, dont celui qui a motivé la création de ce blog, dans un large esprit d’ouverture à tous.

Ceux qui écoutent cette radio, et ils sont nombreux, apprécient la qualité de cette information locale, son ouverture, y compris comme nous y invite notre Pape, « aux marges ».

Nous vous tenons informés des suites de cette affaire.

Pour les lecteurs hors Loire-Atlantique, Radio Fidélité est écoutée par plus de 70000 personnes chaque semaine et collabore avec les réseaux de médias dont en particulier le réseau RCF.

Ils ont préparé leur contribution à l’enquête publique

Un groupe initié par les signataires de l’appel et ouvert à des personnes sympathisantes, s’est réuni lundi 10 octobre, à l’église St Thomas (Saint-Herblain, 44), pour travailler sur le projet de schéma territorial Nantes Saint-Nazaire. Nous sommes concernés à un double titre : ce projet qui engage notre développement pour les 15 ans à venir sert-il le Bien commun ? Quelles sont les incidences du projet de Notre Dame des Landes dans Lire la suite