Rencontre des signataires de l’appel

Le débat
Le débat

Une soixantaine de signataires de l’appel des chrétiens pour la protection du Bien commun-Notre Dame-des-Landes se sont réunis, mercredi soir 1er juin, à La Chapelle sur Erdre, une commune du nord de Nantes.

Ils venaient de tout le département, du sud et du nord de la Loire, des zones rurales et de l’agglomération. Il y avait là des néophytes découvrant encore la complexité du projet et des militants luttant depuis 40 ans pour la défense de ce territoire. Des membres des mouvements d’action catholique, des membres d’associations engagées sur ce projet comme l’ACIPA ou NEXUS. La diversité de l’Église en Loire-Atlantique.

Après un rappel de l’argumentaire par les initiateurs de l’appel, trois témoins ont enrichi notre démarche par leur expérience. Gilbert Landais, de Rennes, membre de Chrétiens Unis pour la Terre (CUT), a expliqué en quoi sa foi l’engage dans les luttes écologiques, et en quoi l’écologie éclaire sa foi. Il a présenté le questionnaire diffusé par CUT, en ligne sur le blog de l’appel.

Marie-Christine Favé, vétérinaire engagée auprès d’agriculteurs bio, a dit combien les animaux lui parlent chaque jour de Dieu. Combien aussi le bocage de Notre-Dame-des-Landes, qu’elle connaît bien, est propice au développement de l’élevage. Il y a tout nous dit-elle, les prairies dans le bocage, la faune auxiliaire, les animaux, et les hommes.

Alain Prin, agriculteur à Frossay et diacre, a plaidé pour la défense de l’agriculture, son rôle dans l’alimentation des peuples, partout dans le monde, mais aussi à Notre-Dame-des-Landes ! Une agriculture menacée chaque jour par l’urbanisation et les projets d’infrastructures inutiles.

Le débat s’est ensuite engagé entre les participants. On a débattu de l’enjeu de l’étalement urbain et la nécessaire remise en cause de la croissance polarisée par les métropoles au détriment du tissu rural, la fausse piste de la compensation des zones naturelles détruites : « la main de l’homme ne peut pas remplacer la main de la nature. Seul le pommier peut produire une pomme » dit Marie-Christine.

Des élus opposés à ce projet ont évoqué leurs difficultés à faire respecter leur position, dans les conseils municipaux comme au conseil départemental. Bernard Tesson, élu de Sucé/Erdre, et Erwan Bouvais élu de La Chapelle-sur-Erdre et conseiller départemental, ont montré que l’opposition à ce projet traverse les différences politiques, rassemble des élus, dont des chrétiens, qui défendent leur liberté de parole et d’action. Thérèse Caillaud, ancienne conseillère régionale, a souligné que la lutte avait maintenant dépassé le seul sujet de l’aéroport, et posait la question du type de société que nous voulons.

Julien Durand a rappelé que par le passé des représentants de l’Eglise avaient soutenu la lutte des paysans de Notre-Dame-des-Landes, mais il a regretté le silence des représentants officiels de l’Eglise ces dernières années. Comment prendre position sans diviser une communauté elle-même divisée ? Loïc Laîné, diacre, a rappelé que la communauté chrétienne est à l’image de la population, avec des pro et des anti aéroport, et une majorité indécise. Ce qui n’empêche pas, comme l’a redit Gilbert Landais, que nous participions de cette Eglise qui sort de ses murs. Sortons des cathédrales ! a lancé l’un des participants.

Les discussions ont continué tard dans la nuit, autour d’un verre, et de projets de rencontres dans les paroisses, autour de Laudato si ou d’autres sujets. A suivre.

Écoutez l’interview sur Radio Fidélité

Publicités

Une réflexion sur “Rencontre des signataires de l’appel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s